Office intercommunal de tourisme Pays de Forcalquier - Montagne de Lure
La pierre s’est laissé prendre en otage par les eaux et le vent qui l’ont sculptée ou y ont creusé des gorges 

Les Mourres
 

Au départ de l’office de tourisme, à  Forcalquier, une petite randonnée pédestre facile de 2 h 30 vous conduira dans ce site naturel sensible, l’un des plus caractéristiques du territoire. Le vent et la pluie ont sculpté les rochers pour leur donner une forme  de têtes, de champignons, d’arches ou de ponts. Vous y jouirez d’un vaste panorama sur le bassin de Forcalquier, la Durance et le plateau de Valensole.

Plus d'infos 

 

 

 

Les gorges d’Oppedette.

Le village semble surgir de la falaise. La pierre règne en maître dans ce délicieux village miniature où une restauration discrète respecte l’authenticité des lieux. Une belle rando de 3h vous fera vibrer avec ses passages en corniche et sa grimpette dans un aven par une échelle métallique.

Plus d'infos

La pierre

Omniprésente, dans les champs, les forêts, les bâtis des hommes, sculptée par l'eau, le vent ou le travail des mains, elle a laissé son empreinte sur les paysages et a permis à l'homme de façonner des expérimentations étonnantes, telles les jas de pierres sèches.


Une architecture de nécessité

L’élément minéral est omniprésent : sous le pied du randonneur, de la brebis ou de la chèvre, sous le sabot du cheval.  Pour cultiver, il fallait bien épierrer les terres : de ce besoin est née cette architecture de nécessité qui  a engendré murets, enclos, cabanons pointus, bergeries, abris divers pour les outils, les bêtes, les hommes…

Le Contadour 

C’est le bout du monde, un lieu extraordinaire, à 1 100 m d’altitude. Traditionnellement, on y comptait les moutons venant de la basse Provence et partant en estive dans les Alpes (d’où son nom). On y rencontre des bergeries en pierre sèche parmi les plus belles du territoire. Le nom du Contadour est indéfectiblement lié à celui de Giono qui y a séjourné avec des compagnons de plume et d’utopie.

 

La montagne de Lure

En parcourant la montagne de Lure depuis son piémont, vous découvrirez de magnifiques jas en pierre sèche. Le jas, toponyme très répandu, est l’endroit où les bêtes se « jassent », c’est-à-dire se « couchent ».

La pierre s’est laissée dompter par les bâtisseurs et tailleurs de pierre

Beaucoup de ces lieux sont vivants. Ils accueillent des concerts, des conférences, des performances, des ateliers.

La pierre s’est élevée au sommet des collines pour devenir villages perchés 

Prendre le temps de la découverte… aller d’un village à un autre, s’arrêter et le visiter, à pied de préférence. Discrets, humbles même, chacun dégage un charme authentique  et chacun vous offre, à travers un porche d’église, l’eau claire d’une fontaine ou un détail architectural, une petite parcelle de paradis.

 

Quatre " Villages & Cités de Caractère" à découvrir