Le village s’est sagement écarté de la route nationale pour pouvoir vivre au calme.
Bordant un côté de place, le massif château, renferme une magnifique cheminée du XVIe siècle ornée de gypseries et la cour laisse voir une fontaine du même âge.

A l’origine, Niozelles, dit le Vieux Niozelles, est situé sur les hauteurs de la colline.
Il s’y trouvait alors un oppidum, puis une motte castrale, et un petit village.
La voie Domitia passait également par le village, preuve de l’occupation romaine.

Au XIVe siècle, les épidémies déciment la population, il faudra attendre le XVIe siècle pour voir apparaître un nouveau village, mais situé en contrebas du Vieux Niozelles, vers l’église Saint Etienne.

Un château seigneurial est également bâti au XVIe siècle. Sa forme évolua au fil des siècles jusqu’à la Révolution, pendant laquelle les tours seront détruites.

La porte sud du village permettait alors de relier, via l’escalier, le château aux cultures et via le passage voûté, le village au lavoir. L’église Saint-Étienne est datée du XIVe siècle, deux siècles donc avant la migration du village.

A partir de 1681, des modifications furent effectuées sur la nef et la façade.

Lors de la visite du village vous découvrirez la fontaine-lavoir, le château (XVIe siècle), et l’église Saint-Étienne (XIVe siècle)

Juste à côté, le Bistrot de pays de Niozelles propose une cuisine savoureuse et locale. Sa terrasse ombragée vous accueillera pour une halte gourmande .

Un petit marché paysan a lieu le mardi après-midi

Le tour des vignes (PR) rejoint le village de Pierrerue
Durée : 2h30 – 6 km – 189 m de dénivelé – Balisage jaune
Départ parking à l’entrée du village, devant le plateau multisports

Equipements
  • Bar
  • WC publics
  • Parking
  • Salle d’animation
  • Salle de réunion

Services
  • Restauration

Updated on 01/02/2021 – Office de tourisme intercommunal Pays de Forcalquier-Montagne de Lure – Suggest an edit